Suède – Textes

Textes:

– Projet de loi du gouvernement suédois de 2001 (Prop. 2000/01:81) concernant une loi sur la circoncision : selon ce texte, la circoncision doit être pratiquée avec « l’anesthésie requise », par un médecin agréé ou une personne ayant une autorisation spéciale ; une personne autre qu’un médecin agréé ne peut pratiquer la circoncision sur un enfant âgé de plus de deux mois ; une autorisation spéciale peut être délivrée à une personne proposée par une communauté religieuse quand la circoncision fait partie d’une tradition religieuse et que la personne est jugée capable de pratiquer l’opération chirurgicale conformément aux dispositions en vigueur.

“Among the provisions in the proposed act was that the circumcision should be performed with “the anesthesia needed”, that it may be performed only by a licensed doctor or a person with a special permission, that another person than a licensed doctor may not perform circumcision on a boy older than two months, and that a special permission may be granted to a person who has been proposed by a religious community, where circumcision is a part of a religious tradition and the person is judged to be able to perform the surgery according to the provisions applicable”.

– Loi sur la circoncision entrée en vigueur le 1er octobre 2001 : elle prévoit que l’opération chirurgicale de circoncision doit toujours être effectuée sous anesthésie (pratiquée par un médecin ou une infirmière agréé(e)).

“that the surgery should always be performed with anesthesia and that the anesthesia should be performed by a licensed doctor or nurse”.

– Rapport sur la circoncision de la Swedish Association of Local Authorities and Regions (Bet. 2009/10:SoU 11 p. 50 ff.) : L’Association a recommandé à ses membres (les régions) de pratiquer la circoncision dans le cadre des soins de santé publique; sur 21, deux ont décidé  de ne pas effectuer la circoncision sans raisons médicales, deux n’ont pas encore décidé, une s’est référée aux cliniques privées, et une a décidé d’effectuer la circoncision seulement pour des enfants âgés de plus de deux ans. Le rapport a mentionné que la Société suédoise de médecine (Swedish Society of Medicine) était contre la circoncision (sans raisons médicales) sur les garçons qui ne peuvent pas donner leur consentement.

“the Parliament’s social committee in 2010 presented a report from the Swedish Association of Local Authorities and Regions on the matter of circumcision. The report made clear that the Association had recommended its members, the regions, to perform circumcision within the public health care and that – out of 21 – two had decided not to perform circumcision without medical reasons, two had not decided yet, one referred to private clinics, and one had decided to perform circumcision only for boys older than two years. It was also mentioned in the report that the Swedish Society of Medicine was against circumcision (without medical reasons) on boys who  could not give their own consent”.

Lars FRIEDNER.